L'essor des nouvelles formes de travail

Le home-office, flex-office, les espaces de coworking et le sans bureau fixe... mais quel impact pour les salariés?

Les espaces de coworking

 

Les espaces de coworking se multiplient dans toutes les grandes villes, au plus grand bonheur des entrepreneurs et des TPE. 

Le coworking permet aux petites entreprises de réaliser des économies et avoir plus de flexibilité : elles n'ont pas à souscrire à un bail et n'ont pas à supporter les frais fixes de matériel puisque les imprimantes, le café, la connection internet sont à la charge de l'espace de coworking. 

Au delà de leur aspect pratique, ces espaces révolutionnent la façon de travailler et d'innover. Plusieurs entrepreneurs et sociétés oeuvrant dans divers secteurs rassemblés sous un même toît, créant ainsi une émulation et une collaboration plus proche. 

C'est l'occasion de faire des rencontres, de tisser de nouveaux partenariats et d'innover d'avantage. Ces espaces créent également des environnements de travail agréables et conviviaux pour des entrepreneurs qui démarrent et qui pourraient être confrontés à la solitude du début. 

Le home-office ou télétravail

 

Le télé-travail ou home-office est de plus en plus populaire en France. Il permet au salarié de travailler une journée par semaine ou plus depuis son domicile. 

Ce phénomène est en plein essor pour plusieurs raisons. Les avancées en termes de télécommunications permettent de travailler facilement à distance : ordinateurs portables, téléconférences, messageries instantanées d'entreprise... Mais également du fait de l'attention grandissante portée au bien-être des salariés. Et enfin, les individus sont de plus en plus mobiles et apprécient cette flexibilité. La génération des millenials en particulier apprécie cette marque de confiance de la part de l'employeur, et valorise cet équilibre apporté entre vie personnelle et vie professionnelle.

Le home-office aurait également un impact sur la productivité et la qualité du travail fourni, l'employé subissant moins de distractions et étant plus concentré dans cet environnement particulier. 

Autre atout non négligeable, le home-office est eco-friendly! En effet, il permet de réduire significativement les émissions de CO2 hebdomadaires des salariés se rendant habituellement sur leur lieu de travail en voiture. 

 

Le sans-bureau fixe

 

La tendance du "sans-bureau fixe" fait son apparition dans un nombre croissant de grosses entreprises. Mais quels sont donc les avantages de cette nouvelle organisation des bureaux? 

Dans ces open-space libres, l'employé n'a plus de bureau atittré. Ce qui peut paraître effrayant au premier abord pour le salarié, qui pert son espace personnel au sein des bureaux, présente néanmoins quelques avantages pour la société. 

Cette méthode permettrait de renforcer la collaboration et la communication au sein des équipes et entre les différents services, en forcant la circulation. Cela encouragerait aussi la capacité d'adaptation des salariés. 

Ce système est également intéressant d'un point de vue coût, puisqu'il permet de rationnaliser l'espace et réduire le nombre de postes. 

Il faut cependant rester vigilant à ne pas supprimer les repères des salariés, créer trop de perturbation et réduire leur sentiment de bien-être au sein de l'entreprise... Un équilibre délicat à trouver!